Arrêtez de fumer avec l’hypnose

Hypnose et arrêt du tabac !

Hypnose et arrêt du tabac !

 

hypnose-ardoise

L’hypnose ericksonienne induit un état de légère modification de la conscience dans lequel le patient peut orienter son attention vers un but spécifique. Cette technique, créée par le psychiatre américain Milton H.Erickson, est réputée pour son action sur l’angoisse et les dépendances.

Le patient, soutenu par les paroles persuasives et évocatrices du praticien, plonge dans son inconscient pour y puiser de nouvelles ressources, choisir les solutions au problème qu’il veut résoudre et effectuer une transformation intérieure positive. Les séances s’effectuent principalement en individuel.

 logique-emotionnelle_img

Le principe

A la différence de l’hypnose traditionnelle, qui repose sur l’injonction, l’hypnose éricksonienne « induit » un état de rêverie (un état modifié de conscience) qui permet d’accéder à l’inconscient. D’après Erickson, celui-ci est un réservoir d’expérience et de sagesse qui peut constituer un terreau fertile en solutions potentielles pour nos problèmes. Le langage hypnotique agit en profondeur, comme un stimulus, et court-circuite le mental.

 

En parallèle, le cerveau produit des endorphines, hormones du bien-être qui vont lever toute inhibition, et permettre un voyage sans stress. Le thérapeute agit en tant que guide. La clé de cette pratique repose sur une participation active du patient, qui possède les ressources nécessaires pour répondre de manière innovante aux situations qu’il rencontre et effectuer ainsi une transformation intérieure positive.

 

Le déroulement d’une séance

La plupart du temps allongé dans un fauteuil, le patient est face à son thérapeute qui procède par étape dans un langage hypnotique.

 

– La phase de relâchement musculaire : sa proposition consiste à relâcher les tensions à l’aide d’une respiration profonde et d’une prise de conscience corporelle. Du type : votre bras est lourd…

 

– La phase de relaxation de l’esprit : le patient est invité à se focaliser sur un souvenir positif.

 

– La phase thérapeutique : par le biais d’un conte ou d’un récit imagé, le thérapeute propose de contacter ses ressources et de passer en revue ses compétences.

 

– La phase de suggestion : il s’agit d’expérimenter ces nouvelles compétences dans le quotidien, face à une situation difficile. Par exemple : mon corps devient hostile au tabac (pour un sevrage tabagique), ou un trajet en ascenseur agréable (pour une phobie).

 

Le thérapeute ne procède pas par injonction directe. Il invite le patient à participer activement à son état hypnotique, à écouter et à coopérer.

Les indications

Considérée comme une méthode globale, l’hypnose ericksonienne prend en compte les différents aspects de l’être humain. Elle est indiquée dans de nombreux domaines : angoisse, anxiété ou dépression et d’autres troubles psychosomatiques comme l’insomnie et les phobies. Et aussi les troubles alimentaires et le surpoids. Elle se montre également un outil efficace pour dépasser la peur d’un examen. Les contres indications sont faibles, hormis les troubles de la personnalité, comme la paranoïa.

 


 

 

 

Autres domaines de spécialisation :

 

De plus, j’ai acquis tout au long de mon parcours différents domaines de spécialisation :

  • Psychothérapie intégrative humaniste

  • Coaching de vie

  • Hypnose ericksonienne

  • Psychothérapie de soutien à domicile

  • Troubles de conduites alimentaires (TCA)

  • Relaxation

  • Interprétation de rêves

 

LA SÉANCE « TYPE »en psychothérapie

La psychothérapie consiste à rencontrer chaque semaine, pendant environ une heure, le psychothérapeute en entrevues individuelles dans son cabinet.

Les échanges entre le psychothérapeute et son patient sont orientés vers des objectifs précis. Tous les sujets concernant votre vie personnelle, professionnelle ainsi que vos sentiments peuvent être abordés.

 Dans un deuxième temps, le psychothérapeute peut être amené à intervenir. Il vous pose des questions, commente, vous demande des précisions et vous aide à exprimer vos sentiments, vos émotions, et à relater des évènements marquants. Il peut parfois proposer des exercices afin de vous concentrer sur des souvenirs ou vous faire revivre une scène vécue. Il veillera à créer un climat favorable à l’installation d’une relation de confiance entre nous.

 

Il n’y a pas de recette miracle en psychothérapie, il n’y a aucune solution toute prête, applicable immédiatement, sans efforts.

L’Approche humaniste est un modèle psychothérapique cherchant à développer chez la personne qui consulte (le client) la capacité de faire des choix personnels (choisir, c’est devenir autonome).

L’essentiel de mon travail et de ma méthode s’articulent autour d’une prise en compte l’Homme dans son ensemble d’un point de vue holistique.


Holistique, adj.[En parlant d’une théorie, d’une conception] Qui relève de l’holisme, qui s’intéresse à son objet comme constituant un tout. Théorie holistique. La psychologie globaliste ou holistique qui s’oppose à la conception atomistique de la personnalité (Delay, Psychol. méd., 1953, p. 128).
Elle 
[l’anthropologie moderneconsidère les divers aspects de la vie sociale comme formant un ensemble solidaire, dont les diverses parties ne peuvent se comprendre que par le tout, qui leur donne leur signification, ce qui fait qu’à « l’approche » analytique de l’acculturation elle substitue « l’approche holistique » (Traité sociol., 1968, p. 320).

Y compris la mise en lumière de certains aspects encore cachés de la personnalité et le travail sur les émotions qui sont le miroir de notre vécu et de notre dialogue interne.
Ces approches impliquent une mise en place de différents outils qui doivent s’adapter au client en fonction de sa problématique.

Le choix se fera en accord après une concertation mutuelle afin de répondre au mieux aux exigences du suivi.
Le coaching quant à lui s’intègre dans un cadre différent et une dynamique plus pragmatique tourné vers l’action en travaillant plus sur le « comment » que le « pourquoi » et de ce fait permet d’établir un suivi plus direct et adapté à un contexte précis et concret.

Dans ma pratique, je considère l’être humain comme un tout, une globalité. Il me semble fondamental et nécessaire de travailler sur toutes les dimensions de l’être :

 physique, mentale et émotionnelle.

La démarche intégrative

La démarche intégrative est une psychothérapie unifiante qui me permet donc d’utiliser différentes techniques structurées et créatives pour la mise en place d’une stratégie thérapeutique efficace qui répond de façon appropriée et adaptée à la nature profonde de votre individu.

Avec une bonne connaissance des fonctionnements et des processus psychiques, d’une capacité de discernement se rapportant à la psychophatologie clinique mon but est de vous aider à découvrir au plus profond de l’Inconscient la source de vos difficultés psychiques afin de les résoudre. La compréhension et l’explication des conduites et des affects ont pour but la disparition des conflits intérieurs.

Avec la Relaxation, c’est se donner la possibilité de ressentir, et trouver le calme par un processus de décontraction respiratoire, musculaire et vasculaire. Trouver son harmonie intérieure permet de mieux habiter son corps, de mieux gérer ses facultés mentales et ses émotions au quotidien.

 

Une psychothérapie est-t-elle longue ?

Une psychothérapie est un processus de changement. Nous savons tous que changer des comportements, des attitudes, des réactions n’est pas chose facile et instantanée. Dans la plupart des cas, vous ne pourrez pas atteindre vos objectifs en une ou deux entrevues.

Pour autant, la psychothérapie ne doit pas nécessairement se poursuivre pendant de nombreuses années. Une période de quelques mois à un an peut être suffisante pour obtenir des résultats satisfaisants par rapport aux problèmes qui étaient à l’origine de la consultation.

Cependant, la durée de la psychothérapie dépend de nombreux facteurs, tels que la gravité des problèmes, la nature des objectifs visés, le type d’approche thérapeutique choisi et la durée de la période d’adaptation (pour se sentir à l’aise, etc.), et peut donc nécessiter des interventions sur une période plus longue qu’une année.

 

QUAND ARRÊTER?

Il n’y a pas de règle stricte à ce propos.

Vous pouvez arrêter votre thérapie n’importe quand et, en aucun cas, vous n’êtes tenu de poursuivre une thérapie ou d’acquitter des honoraires à l’avance.

Le thérapeute peut mettre fin à une psychothérapie lorsque les objectifs personnels fixés sont en grande partie atteints. Il n’est pas nécessaire d’avoir tout réglé pour mettre fin à la psychothérapie ; il est fréquent de suivre une psychothérapie puis de rencontrer à nouveau le psychothérapeute quelques mois ou quelques années plus tard, comme on le fait pour d’autres consultations.

Quel type de thérapie correspond à vos difficultés ?

[dt_sc_accordion_group]

Thérapie couple
Thérapie familiale
Psychologie en ligne
Anxiété
Insomnie
Hyperactivité
Dépression
Anorexie
Boulimie
Conseiller orientation
Stress
Hypnose ericksonienne
[/dt_sc_accordion_group]

TARIFS : 

Séance de psychothérapie  : 50 euros
Séance de Coaching en ligne Skype / telephone : 40 Euros / 45 minutes
Séance de Thérapie de couple : 80 Euros / 1 Heure
Séance de Thérapie systémique Familiale : 80 Euros / 1 Heure

Hypnose pour l’arret du tabac – Forfait de 6 séances de 1 h : 350 euros